Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
SIT 77

Les militants d'Eurodisney du SIT77 et les Délégués du Personnel qui l'ont rejoint saisissent la Direction Générale d'Eurodisney sur la cohérence de la politique sociale et salariale de l'entreprise

10 Novembre 2013 , Rédigé par SIT 77

Monsieur le PDG Philippe GAS,

Madame la Directrice des Relations Sociales Karine RAYNAUD,

Les résultats annuels de l'entreprise, publiés cette semaine, montrent que les salariés ne cessent par leurs efforts de contribuer à maintenir la performance de l'entreprise à un niveau élevé mais n'en sont pas suffisamment récompensés du fait du poids important des dettes et autres charges financières (dont surtout les coûteuses royalties payées à la maison-mère Walt Disney Company).

Si, en tant que syndicalistes responsables, nous sommes conscients que le contexte économique actuel pèse, et que la Direction de l'entreprise ne peut pas s'en extraire, et que la prudence doit guider ses décisions, il n'en demeure pas moins vrai que 5 principaux problèmes demeurent et pèsent lourdement sur le moral de nombreux salariés :

1/ Le non-versement de la prime d'intéressement, du fait de critères trop centrés sur des résultats quantitatifs et financiers et pas sur des critères qualitatifs (comme nous l'avions demandé à Mme Raynaud lors de notre précédent entretien) va s'ajouter à l'insuffisante reconnaissance salariale des efforts fournis par chacun(e) de nos collègues (du fait de l'absence d'augmentation individuelle depuis plusieurs années) : comment espérez-vous que les salariés restent motivés à faire bien, mieux et plus quand l'effort n'est pas récompensé ?

2/ La mise en place d'un nouveau dispositif de mobilité professionnelle ( move @dlp ) est certes intéressante, mais ne peut occulter le problème de la limitation des (rares) promotions aux salariés évalués à niveau 2 en excluant ceux évalués à niveau 3 de performance annuelle (sur l'échelle de 1 à 5 existante) : nous vous réitérons notre demande, déjà faite plusieurs fois, d'étendre aux salariés évalués au "rating 3" la possibilité de postuler à une éventuelle promotion

3/ A ces 2 problèmes s'ajoute celui de l'absence de véritable identification du contenu de chaque emploi : comment motiver des salariés qui n'ont pas de véritable fiche descriptive des attendus et responsabilités de leur poste (ce qui ouvre ensuite le risque dangereux de l'arbitraire ou du copinage) et pas de critères clairs et incontestables de promotion ?

Cela a été l'objet de questions DP dans plusieurs établissements... Les réponses ont alors été révélatrices du trouble existant chez les Directeurs eux-mêmes sur cette question, puisque l'un répond "les fiches d'emploi sont en cours d'écriture" quand un autre répond "que ce n'est pas du ressort de l'établissement" et sans oublier la réponse selon laquelle "cela dépend du central"...

Puisque nous ne connaissons pas d'autre décideur "central" que vous deux, nous nous tournons donc vers vous pour avoir une réponse constructive à cette question : quand chaque salarié(e) d'Eurodisney pourra disposer d'une fiche descriptive de son emploi et d'un document clair listant les critères à remplir pour pouvoir obtenir le transfert ou la promotion à laquelle il(elle) postule ?

4/ Dans le cadre de nombreux poste opérationnels, la flexibilité horaire est souvent importante et même imposée (malgré l'engagement de la Direction de concilier vie personnelle et vie professionnelle)... mais presque toujours sans compensation financière...

Puisque l'heure est à la prudence budgétaire, nous réitérons notre demande que les marges de manœuvre salariales soient concentrées en priorité sur la nécessaire compensation salariale de cette flexibilité horaire en mettant en place le versement de la prime de nuit au prorata pour chaque heure effectuée entre 22h00 et 7h00

5/ Enfin, parce que ce n'est que justice sociale, et parce que Eurodisney se doit d'assumer son rôle de leader du tourisme y compris sur le plan salarial, nous réitérons notre demande de mise en place d'une majoration salariale de 25% du salaire du travail du dimanche

Voilà en 5 points majeurs ce que de nombreux salariés attendent de vous pour avoir encore envie de continuer à faire des efforts...

Nous nous en faisons ici écho, en tant que syndicalistes à la fois revendicatifs et responsables : entendez ce message !

Dans l'attente,

Recevez nos salutations syndicalistes,

Pour les militants Eurodisney du SIT77, David CHARPENTIER, Frédéric HURTMANS et Damien CATEL

Pour les Délégués du Personnel indépendants, Barbara ARDIZZOLA, Bernadette CAUDRON, William GUILHEM, Sankar VILLIER-EMMANUEL

Commenter cet article