Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
SIT 77

Politique sociale et salariale Eurodisney : le SIT77 reçoit des réponses de la Direction et insiste sur plusieurs points

2 Octobre 2019 , Rédigé par SIT 77 Publié dans #EURODISNEY

Courrier du SIT77 à la Présidente Eurodisney , Mme Rafalski , et la Directrice des Relations Sociales, Mme Raynaud :

 

Mesdames,

 
Nous avons bien reçu votre réponse à notre courrier de revendications, à laquelle nous tenons à apporter les précisions suivantes :
 
Nous ne pouvons que nous féliciter de votre souhait d’un dialogue social constructif, ce à quoi nous entendons contribuer.
 
Vous refusez d’envisager de majorer le travail du dimanche et nous le regrettons car il s’agit là d’une mesure à la fois de justice sociale ( sur le modèle de la majoration de rémunération du travail de nuit ) et de pragmatisme organisationnel : mieux vaut des salariés planifiés de manière motivante que contrainte et sans contrepartie, tant pour le climat social que pour l’efficacité opérationnelle...
 
Vous refusez d’envisager la mise en place d’une prime d’intéressement sur l’atteinte des objectifs : nous ne pouvons que le regretter car le dispositif des bonus réservés aux membres de l’encadrement génère des frustrations dans les équipes ( tant opérationnelles que support ) que vous devez ensuite atténuer en faisant perdurer le versement de la prime exceptionnelle de fin d’année... ce qui ne fait qu’accentuer la coupure entre catégories professionnelles, les uns étant fixés sur l’atteinte d’objectifs dont les autres ne se sentent que bien peu concernés...
 
Vous nous indiquez que de nombreuses promotions se font chaque année tout en indiquant vous même que 80% sont celles liées à l’ancienneté ( passages automatiques des coefficients 175 à 181 ou 200 à 215 ou 260 à 280 notamment ) et 20% soit 550 personnes sont des promotions statutaires ( pour l’essentiel des promotions au coefficient 200 et l’école dite « team leader » ainsi que quelques personnes accédant au statut cadre notamment comme « managers » )
C’est un fait. Et nous ne le contestons pas ( encore que certaines promotions devraient se faire et ne se font pas... du fait de questions « relationnelles » ... )
Mais cela ne règle pas le problème que nous pouvons constater : certains salariés sont amenés à assumer des tâches, missions ou attributions qui relèvent du coefficient supérieur au leur sans en obtenir la reconnaissance ( si ce n’est espérer une future éventuelle promotion, parfois possible et parfois illusoire , sachant par ailleurs que la prime de flexibilité est à la fois d’un montant dérisoire et plafonnée au coefficient 215 ) ...
C’est cela que nous souhaitons voir aplani et solutionné par une meilleure application de la grille de classification ( qui nécessite une mise à jour, c’est un fait ) et un positionnement au coefficient 220 élargi à toutes les filières professionnelles ainsi qu’une remise en question de l’utilisation discutable du statut assimilé cadre en lieu et place du statut cadre ( notamment les assistants-managers et analystes )
 
Pour ce qui est de la planification du temps de travail : nous prenons bonne note que les horaires adaptés resteront sur la base du volontariat et nous nous permettons d’insister sur l’importance de trouver l’équilibre entre besoins opérationnels et conciliation vie privée / vie professionnelle ( notamment pour les parents isolés et aidants familiaux )
C’est par le dialogue social constructif et de proximité que l’on doit pouvoir y parvenir.
 
Enfin, à propos des mesures salariales : au vu de ce qui précède et afin de garantir la motivation des salariés de notre entreprise, nous nous permettons d’insister pour qu’une prime substantielle de fin d’année soit versée ( le montant de l’année dernière étant une référence à conserver, soit 500 euros ) et que soit garantie une augmentation générale des salaires au moins à hauteur de l’augmentation du coût de la vie en Île-de-France ( soit 2% auquel nous demandons de fixer un seuil minimal de 50 euros mensuels )
 
Restant à votre disposition pour faire progresser ces questions et revendications,
 
Cordialement,
 
Pour le SIT77 et la Section Syndicale d’Eurodisney
David Charpentier

 

Commenter cet article