Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
SIT 77

Crise sanitaire, économique et sociale : le SIT77 prend position

18 Mai 2020 , Rédigé par SIT 77 Publié dans #EURODISNEY, #SIT 77

   
Le tourisme et l’hotellerie-restauration subissent aujourd’hui une crise économique et sociale majeure du fait de la crise sanitaire du Covid19.
 
En Seine-et-Marne, comme sur l’ensemble de l’Île-de-France, le classement en zone rouge du territoire rend la situation plus difficile encore car freinant le déconfinement et empêchant la reprise d’activité jusqu’à une date indéterminée.
 
En tant que syndicat départemental indépendant des salariés de ces secteurs, et alors que la situation devient socialement préoccupante, le SIT77 veut prendre position à la fois en toute responsabilité et en toute lucidité, à la fois sur le plan général et départemental et à l’égard des entreprises où nous sommes représentés dont notamment Disneyland Paris.
 
La priorité absolue est d’abord celle de la santé, des clients comme des salariés.
D’une part chaque entreprise et chaque salarié se doivent de respecter les protocoles sanitaires déterminés par les pouvoirs publics, et d’autre part aucune prise de risque ne peut être envisagée pour préserver une activité économique et professionnelle... La vie prévaut sur toute autre considération.
Nos représentants y veilleront de leur mieux.
 
Cela étant clairement dit, la situation de nos entreprises devient chaque semaine plus difficile et modifie profondément les bases mêmes de nos activités.
Il faut à la fois s’organiser pour la reprise d’activité dès qu’elle sera possible, s’adapter matériellement au nouveau contexte ( avec notamment le développement de la vente à emporter et de la livraison dans la restauration, ainsi que la réorganisation des espaces, ce dont l’hôtellerie et le tourisme doivent sans doute s’inspirer pour adapter leurs prestations de restauration ) mais aussi repenser fondamentalement nos activités dans la perspective d’une probable durabilité de cette crise sanitaire aux conséquences commerciales non encore évaluées, et qui modifie les attentes des clients autant que les règles sanitaires à respecter, à commencer par les mesures obligatoires de distanciation.
 
Dans le tourisme et la restauration, le monde d’après ne sera pas le retour au monde d’avant.
 
Cette réalité, aussi soudaine et brutale que désormais structurelle et incontournable, nous oblige à prendre nos responsabilités comme citoyens, comme salariés mais aussi comme employeurs d’un côté et syndicalistes de l’autre : seul un dialogue social mature et constructif peut nous permettre de faire face à cette situation inédite.
 
Cela est d’autant plus vrai au sein de la principale entreprise de notre département, Disneyland Paris.
Malgré nos appels réitérés, pour l’heure le rassemblement syndical ne s’y fait pas et chaque syndicat y va de sa propre expression alors que la Direction doit mettre en œuvre une profonde réorganisation, qui devrait faire l’objet de contrepropositions concertées et crédibles.
La section syndicale SIT77 y portera ses propositions mais ne peut que déplorer cette division syndicale qui de fait fragilisera la défense des intérêts matériels et moraux des salariés.
 
Dès à présent, face aux mesures envisagées, nous rappelons ce qui à nos yeux est incontournable, à Disneyland Paris comme partout ailleurs :
- La préservation des emplois CDI y compris par les mesures d’activité partielle
- Le strict respect des protocoles sanitaires édictés et des obligations légales de protection de la santé des salariés ( article L4121 CT )
- L’adaptation négociée de l’organisation du travail, de manière temporaire, par accords et/ou avenants d’un an, renouvelable, jusqu’à la fin de cette crise sanitaire et socio-économique
- La réflexion concertée avec les salariés et leurs représentants sur la nécessaire adaptation voire réorientation des modèles économiques d’activité avec ajustement des politiques sociales et salariales dont la démarche de GPEC ( Gestion Prévisionnelle des Emplois et Compétences )
- Enfin, un profond changement de mentalités sur le dialogue social s’impose : c’est ensemble que nous devons faire face à cette crise, et non pas les uns contre les autres, ou les uns derrière un autre...
 
A leur niveau, le SIT77 et ses représentants entendent y contribuer.
 
Pour vous et avec vous.

Commenter cet article