Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
SIT 77

Articles récents

Bravo à l'équipe SIT77 de l'hôtel Dreamcastle !

30 Juin 2018 , Rédigé par SIT 77 Publié dans #Dreamcastle

 
Avec plus de 40% des votes des salariés et 8 élus sur 16, les délégués élus sur la liste que nous présentions sauront être à la fois indépendants, revendicatifs et constructifs.
Dans les jours à venir, cette section syndicale aura donc à s'organiser, avec l'esprit de démocratie et de concertation qui nous caractérise.
Un(e) délégué(e) syndical(e) sera désigné(e) pour porter la parole du SIT77 et des salariés lors des négociations avec la direction de l'entreprise.
Ils peuvent compter sur le soutien du SIT77 pour mettre en oeuvre cette feuille de route, pour et avec les salariés !
Lire la suite

Elections des représentants du personnel de l'hôtel Dreamcastle : une liste de candidats est présentée par le SIT77

25 Juin 2018 , Rédigé par SIT 77 Publié dans #SIT 77, #Dreamcastle

 

Ce jeudi 28 juin se tiennent les élections de représentants du personnel de l'hôtel Dreamcastle ( sur l'agglomération Val d'Europe, proche de Disneyland Paris )

Une équipe de 16 candidats s'est constituée autour de Cindy Pivert ( élue CE sortante ) , Farid Merabet ( élu CHSCT sortant ) et Fousseynou Kebe ( délégué SIT77 sortant ) , avec le soutien du SIT77.

Il se veulent à la fois indépendants, revendicatifs et constructifs, et constituent une équipe à la fois diverse, expérimentée et motivée.

Le SIT77 appelle les salariés à leur apporter leurs suffrages.

Lire la suite

Le SIT77 tire le signal d'alarme à Eurodisney

15 Juin 2018 , Rédigé par SIT 77 Publié dans #EURODISNEY

Madame POWELL,

Suite à notre courrier du 12 avril, resté sans réponses de votre part, et alors que les investissements se concrétisent ( et nous nous en félicitons ) nous ne pouvons que constater que la réussite financière et économique ne s'accompagne pas de progrès salariaux ou sociaux... C'est même le contraire...

Le dialogue social ne peut pas se résumer à l'accompagnement des procédures disciplinaires ou des ruptures conventionnelles ( qui se multiplient ) : alors que l'entreprise se développe et se modernise, nous déplorons de voir que le climat social se détériore, et nous vous demandons de rétablir l'équilibre à la fois dans l'esprit de responsabilité sociale et l'obligation légale de gestion prévisionnelle des emplois et compétences... L'entreprise n'est pas qu'un capital financier, c'est aussi un collectif humain !

Depuis 4 mois, les investissements sont nombreux et massifs, et c'est une très bonne chose.

Mais depuis 4 mois combien de sanctions disciplinaires ? combien de licenciements ? combien de ruptures conventionnelles ?
Nous vous demandons d'ailleurs, à cet égard, de bien vouloir reconsidérer certaines procédures de licenciements, qui peuvent être considérés comme abusifs, avant que cela ne vienne encombrer davantage les tribunaux de prudhommes...
Pour notre part, sachez que nous vous saisirons à l'égard de plusieurs dossiers.

Et depuis 4 mois, quelles avancées en matière d'augmentations de salaires ou de primes en contrepartie des efforts accrus de flexibilité-réactivité-agilité ( selon vos termes, dans le cadre de votre nouvelle stratégie dite " DLP 2020 " ) ?
et quand aurons-nous une prime d'intéressement sur l'atteinte des objectifs ?
et quand y aura-t-il une contrepartie au travail du dimanche ( aujourd'hui c'est zéro centime ; sachant que nous sommes plusieurs syndicats à proposer une contrepartie équilibrée de majoration salariale de 25% ) ?

Nous vous le disons franchement, à vous et à votre prochain(e) remplaçant(e), par cette lettre ouverte puisqu'il n'y a pas de dialogue direct possible : Faire de Disneyland Paris un investissement efficace et rentable c'est bien, en faire une entreprise humaine et responsable c'est mieux !...

Dans l'attente de vous lire voire de vous rencontrer,

Cordialement,

Pour la Section syndicale SIT77 Eurodisney,

David Charpentier
Secrétaire Général du SIT77
0610050663

Lire la suite

Courrier du SIT77 à Madame Powell, PDG d'Eurodisney - Disneyland Paris

12 Avril 2018 , Rédigé par SIT 77 Publié dans #EURODISNEY

Notre 26e année s'achève, avec de notables avancées financières pour les investissements et résultats de Disneyland Paris... mais bien peu pour la politique sociale et salariale vis-à-vis des salariés... Il faut encore quelques efforts !...

 

Madame POWELL,

Il y a un an nous vous avions indiqué que selon nous le symbole de la réussite du 26e anniversaire de Disneyland Paris ne devait pas être seulement commercial ou économique mais aussi social.

Force est de constater, hélas, que trop peu d'avancées ont été réalisées en ce sens, hormis une augmentation de salaire à hauteur de l'inflation et une modique prime de fin d'année... voire un sympathique mais bien modeste bon d'achat de 15 euros pour les salariés chanceux qui sont reconnus pour leurs bons et loyaux services ( dite " clé de service " )

Nous vous le redisons, alors que vous vous apprêtez à passer le relais de la présidence de notre entreprise, votre politique sociale n'est pas à la hauteur  de votre politique stratégique et financière, et nous ré-insistons sur les points essentiels suivants :

- Vous souhaitez une entreprise plus réactive et plus "agile" selon vos termes, et nous pensons aussi que la réactivité est un atout qu'il faut développer, mais pour véritablement et efficacement mobiliser les énergies de tous et de chacun(e) il est nécessaire de mieux valoriser les efforts fournis par les salariés par l'institution d'une prime d'intéressement réellement pérenne et l'attribution de véritables augmentations individuelles sur la base de critères clairs et objectifs

- Vous souhaitez une entreprise plus efficace et plus "digitale" selon vos termes, et vous avez sans aucun doute raison là-aussi, mais là-aussi nous vous le redisons : afin de gagner en efficacité il faut pouvoir responsabiliser sur la base d'une meilleure reconnaissance professionnelle de chacun(e) des salariés par un meilleur respect des positionnements de coefficients/statuts et des fiches descriptives d'emplois précises et appliquées, ce qui n'est de fait toujours pas le cas

- Vous souhaitez que l'entreprise gagne en flexibilité, et pour nous ce n'est pas un sujet tabou : la flexibilité est une nécessité économique, mais elle doit être compensée de manière équitable, ce qui n'est à ce jour toujours pas le cas...

Nous réitérons donc cette revendication légitime, bien que la loi ne vous y contraigne pas, d'instituer une majoration salariale, juste et raisonnable, du travail du dimanche à 25%

Nous vous demandons également d'étendre le versement de la prime de nuit au prorata des heures effectuées au delà de 22h00  : en effet il n'est pas juste qu'il n'y ait aucune prime de nuit pour des horaires allant jusqu'à 3h00 du matin !...

Ce que nous vous disons là, nous le répétons depuis plusieurs années, et alors qu'Eurodisney a passé le seuil des 25 années d'existence il est à nos yeux plus que temps que l'on passe aux actes, afin que votre "stratégie 2020" soit atteinte dans l'intérêt de tous et de chacun(e).

Dans l'attente de vous rencontrer pour étudier ces points et revendications,

Cordialement,

Pour la Section syndicale SIT77 Eurodisney,

David Charpentier

Lire la suite

Le SIT77 indique ses interrogations sur les implications sociales du développement de Disneyland Paris, dans le Parisien

6 Mars 2018 , Rédigé par SIT 77 Publié dans #EURODISNEY

 

Article consultable sur notre nouvelle page Facebook : Syndicat SIT 77

 

Une semaine après l’annonce de l’investissement par la maison mère, les syndicats expriment leur satisfaction. Mais ils attendent de voir comment il va se traduire concrètement.

Après l'annonce, les projections d’emplois. Il y a une semaine, The Walt Disney Company (TWDC) a annoncé un plan d’investissement de deux milliards d’euros à Disneyland Paris sur plusieurs années avec la création de trois nouveaux univers dans le deuxième parc, The Walt Disney Studios : Marvel, La Reine des Neiges et Star Wars.

Premier employeur monosite de France avec quelque 15000 salariés, Euro Disney, exploitant des parcs d’attractions, du complexe hôtelier et du Disney Village à Chessy, devrait encore voir gonfler ce chiffre. « C’est trop tôt, il n’y a pas de prévision d’emplois à communiquer à ce stade », répond prudemment la direction.

« Nous allons avoir d’autres réunions du comité d’entreprise en avril et nous en saurons plus à ce moment-là », indique Laurent Burazer, secrétaire général Unsa, troisième syndicat le plus représenté au sein d’Euro Disney.

« Nous nous interrogeons, nous sommes dans le flou »

« C’est une entreprise de main-d’œuvre, donc cet investissement ne peut que générer de l’emploi, appuie Patrick Maldidier, délégué syndical Unsa. Pour l'attraction Ratatouille par exemple (NDLR : ouverte en juillet 2014 après 200 M€ d’investissement), ça avait généré 300 emplois directs et indirects avec une boutique et un restaurant en plus de l’attraction. » Cette fois, on parle de dix fois le montant de Ratatouille...

L’investissement de TWDC a rassuré les syndicats. « D’anciennes attractions vont être changées et d’autres créées. Ils ont misé sur trois thèmes qui sont des valeurs sûres de Disney », ajoute Laurent Burazer.

« Nous avons accueilli cet investissement positivement mais nous n’avons aucune information sur la façon dont ça va se passer. Nous nous interrogeons, nous sommes dans le flou, regrette David Charpentier, représentant du Syndicat indépendant des salariés du Tourisme (SIT). Quid de la création d’emplois ? De la participation aux résultats ? Quel accompagnement sera-t-il offert aux salariés ? Que fait-on dans le secteur hôtelier déjà saturé ? »

La rénovation de l'hôtel New York sur le thème Marvel débutera en octobre pour dix-huit mois et celle du Disneyland Hôtel suivra concluant un programme de rénovation de 800M euros, portant sur plusieurs attractions phares et les hôtels, lancé en 2013 en vue du 25e anniversaire du premier parc. Le président de l’agglomération du Val-d’Europe Jean-Paul Balcou (Agir - Les Constructifs) espère que cet investissement sera suivi de la construction de nouveaux hôtels.

« Nous avons des attentes en matière de logement avec une grosse demande des salariés, sur les transports qui sont insuffisants et sur la qualification et la formation, estime Djamila Ouaz, responsable CFDT, syndicat le plus représenté à Disneyland Paris. Mais c’est toujours bénéfique que l’employeur réinjecte des milliards. Il y aura obligatoirement plus d’emplois. » Pour savoir combien exactement, il faudra patienter.

Lire la suite

La Walt Disney Company veut développer Disneyland Paris : le SIT77 réagit

2 Mars 2018 , Rédigé par SIT 77 Publié dans #EURODISNEY

 

Après le lancement par la PDG d'Eurodisney de sa stratégie " DLP 2020 " voici l'annonce d'un vaste plan d'investissement de 2 milliards d'ici 2025.

http://disneylandparis-news.com/disney-annonce-un-plan-de-developpement-pluriannuel-denvergure-pour-disneyland-paris/

Le SIT77 et sa section syndicale d'entreprise ne peuvent que se féliciter de cette confirmation de développement économique à moyen et long terme.

Cela étant dit, ce développement économique et opérationnel doit nécessairement être accompagné d'un véritable développement du personnel, tant en nombre qu'en termes de gestion des ressources humaines, emplois et compétences, ainsi que d'une politique salariale qui sorte (enfin) de la seule modération à 2% et de l'absence de versement de primes de participation et d'intéressement... sans parler de l'absence de contreparties aux efforts de flexibilité horaire et du travail dominical...

Alors que l'entreprise se félicite chaque année des efforts des salariés et des objectifs atteints voire dépassés, et alors que l'heure est venue du (re)développement nous le disons clairement : les salariés ne peuvent plus être considérés comme de simples, souriantes et flexibles variables d'ajustement.

Nous interpellons donc la direction générale en ce sens, et attendons de sa part des informations et engagements précis : la position de leader du tourisme, fier de son développement, ne peut se limiter aux seuls aspects économiques et financiers !

Pour le SIT77

David Charpentier, Représentant de la Section Syndicale Eurodisney

0610050663

 

Lire la suite

1er Mai 2017 : plus que jamais, les droits républicains et sociaux des salariés doivent être défendus !...

1 Mai 2017 , Rédigé par SIT 77 Publié dans #SIT 77

 

Le SIT77, syndicat pleinement républicain, entend être aux côtés de tous les salariés désireux de défendre et faire progresser leurs droits, dans une République qui doit être défendue en ce qu'elle est d'essentiel : une et indivisible, laïque et sociale, dans l'intérêt de tous et de chacun, sans différence ni discrimination de quelque sorte que ce soit.

Lire la suite

Lettre ouverte du SIT77 à la PDG d'EURODISNEY :

21 Avril 2017 , Rédigé par SIT 77 Publié dans #EURODISNEY

 

 

Notre 26e année doit être aussi bien sociale qu'économique et financière

 

Madame POWELL,

 

Alors qu'EURODISNEY entame sa 26e année d'existence, avec un premier semestre d'activité plutôt satisfaisant, et sachant que l'entreprise a fortement investi pour les festivités de cet anniversaire aussi symbolique qu'important, nous revenons vers vous, PDG  d'EURODISNEY, afin que le symbole ne soit pas seulement commercial ou économique mais aussi social.

 

Lors de notre récente rencontre nous vous l'avions dit, aujourd'hui nous vous le redisons :

 

- Vous souhaitez une entreprise plus réactive et plus "agile" selon vos termes, et nous pensons aussi que la réactivité est un atout qu'il faut développer, mais pour véritablement et efficacement mobiliser les énergies de tous et de chacun(e) il est nécessaire de mieux valoriser les efforts fournis par les salariés par l'institution d'une prime d'intéressement réellement pérenne et l'attribution de véritables augmentations individuelles sur la base de critères clairs et objectifs

 

- Vous souhaitez une entreprise plus efficace et plus "digitale" selon vos termes, et vous avez sans aucun doute raison là-aussi, mais là-aussi nous vous le redisons : afin de gagner en efficacité il faut pouvoir responsabiliser sur la base d'une meilleure reconnaissance professionnelle de chacun(e) des salariés par un meilleur respect des positionnements de coefficients/statuts et des fiches descriptives d'emplois précises et appliquées, ce qui n'est de fait toujours pas le cas

 

- Vous souhaitez que l'entreprise gagne en flexibilité, et pour nous ce n'est pas un sujet tabou : la flexibilité est une nécessité économique, mais elle doit être compensée de manière équitable, ce qui n'est à ce jour toujours pas le cas, et nous réitérons cette revendication légitime, bien que la loi ne vous y contraigne pas, d'instituer une majoration salariale, juste et raisonnable, du travail du dimanche à 25% 

 

Ce que nous vous disons là, nous le répétons depuis plusieurs années, et alors qu'EURODISNEY a passé le seuil des 25 années d'existence il est à nos yeux plus que temps que l'on passe aux actes, afin que votre "stratégie 2020" soit atteinte dans l'intérêt de tous et de chacun(e).

 

Cordialement,

 

Pour la Section syndicale SIT77 EURODISNEY,

David CHARPENTIER

Lire la suite

Le SIT77 se présente aux élections de délégués DP-CE à Eurodisney

19 Octobre 2016 , Rédigé par SIT 77 Publié dans #EURODISNEY

 

Une autre voie syndicale est possible, véritablement libre et indépendante, revendicatrice et constructive, avec des délégués du personnel à vos côtés au quotidien et un comité d'entreprise géré dans l'intégrité, la transparence et la concertation : pour vous et avec vous !

N"hésitez plus et faites entendre votre voix :

VOTEZ !

Soutenez les candidats du SIT77 aux élections d'Eurodisney !

 

 

Lire la suite

Courrier du SIT77 à la nouvelle PDG d'EURODISNEY

29 Août 2016 , Rédigé par SIT 77 Publié dans #EURODISNEY

De : SIT 77 <syndicat.sit77@gmail.com>
Date : 29 août 2016 à 13:23
Objet : Rappel des principales revendications, responsables et réalistes, de la Section Syndicale SIT77
À : Catherine.POWELL@disney.com
Cc : Section SIT77 Eurodisney <dlp.sit77@disney.com>

Madame POWELL,

Alors que vous prenez la tête d'EURODISNEY, et alors que le dialogue social et le processus électoral bloqués depuis bientôt 2 ans vont enfin pouvoir avancer, nous tenons à réitérer par la présente les quatre principales revendications de notre section syndicale, tout en prenant en compte la réalité du contexte économique et social dans lequel nous nous trouvons :

- Afin de mobiliser les énergies de tous et de chacun(e) il est nécessaire de mieux valoriser les efforts fournis par les salariés par l'institution d'une prime d'intéressement réellement pérenne et l'attribution de véritables augmentations individuelles sur la base de critères clairs et objectifs

- De même, il faut garantir une meilleure reconnaissance professionnelle de chacun(e) des salariés par un meilleur respect des positionnements de coefficients/statuts et des fiches descriptives d'emplois précises et appliquées : les modes de management de nature arbitraire ou discrétionnaire ne doivent pas pouvoir exister, et pour éviter ces dérives toujours possibles il faut faire respecter des règles claires et équitables

- Il faut également renforcer la nécessaire action contre toute forme de discrimination, en place depuis plusieurs années et notamment la prise de conscience depuis 2010, mais qui doit désormais aller plus loin que les recadrages et autres formations de sensibilisation aux membres du management

- Enfin, et parce que nous considérons cette revendication légitime bien que la loi ne vous y contraigne pas, nous vous demandons d'instituer une majoration salariale, juste et raisonnable, du travail du dimanche à 25% : la flexibilité est une nécessité économique qui doit être compensée de manière équitable, ce qui n'est à ce jour toujours pas le cas

Par la juste reconnaissance des efforts fournis, vous pourrez d'autant mieux compter sur le plein investissement de chacun(e) de vos salariés, plus que jamais nécessaire au regard du contexte.

Comptant de votre part sur des efforts substantiels et des engagements précis à l'égard de ces quatre points essentiels à nos yeux, nous tenons pour notre part à vous confirmer que, parce que nous voulons contribuer activement à l'avancement de ces dossiers, et parce que nous privilégions le dialogue social, nous avons engagé notre signature sur le protocole électoral.

Cordialement,

Bernadette CAUDRON, Représentante de la Section syndicale SIT77 EURODISNEY

David CHARPENTIER, Secrétaire Général du SIT77

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>